Le monde

Même si le monde va mal, l'important est d'avoir un mangeur de cigogne qui tienne la route.
Retour à l'accueil